Vélo à assistance électrique / Quel est le meilleur Vélo à assistance électrique – Comparatif, Tests & Avis

Qu’est-ce qu’un vélo à assistance électrique ?

Ce qui fait la différence fondamentale entre un vélo à assistance électrique et un vélo classique, c’est que le premier est équipé d’une batterie et d’un moteur qui permettent d’optimiser le pédalage. Il est donc question d’un dispositif qui permet au conducteur de minimiser l’effort qu’il a à fournir pour déplacer le vélo d’un point à un autre, notamment sur des montées. Le moteur électrique qui permet cette assistance peut être placé à trois différents endroits. Soit sur la roue arrière, soit sur celle avant ou plus communément sur le pédalier.

Pour que l’assistance se fasse réellement, le cycliste doit pédaler. Ainsi, des capteurs installés dans le vélo, notamment dans la pédales (pedelec) seront chargés de capter différentes données fonctionnelles. Il s’agira entre autres de la pression exercée, de la vitesse moyenne, du poids, etc. Toutes ces données seront ensuite transmises au niveau des contrôleurs qui, à leur tour, auront pour mission de les analyser afin de déterminer le niveau optimum d’assistance. Cette information finale est ensuite transmise au moteur qui exécute cette commande.

Ce qui est sus décrit n’est qu’un fonctionnement classique. Tout simplement parce que sur certains modèles de meilleur vélo à assistance électrique, il est possible de réduire l’automatisme du principe d’assistance par le biais d’un sélecteur ou d’un accélérateur. Mais avec tous les modèles de VAE qui inondent le marché, comment faire le choix qui vous convienne ?

Comment choisir son vélo à assistance électrique ?

Les modèles de vélo à assistance électrique sont tous basés sur le même principe de fonctionnement. C’est donc surtout en tenant compte de certains aspects fonctionnels que votre choix se fera.

Il y a donc la puissance de la batterie. Si vous envisagez d’utiliser votre VAE de façon intensive, il est plus qu’indiqué de faire en sorte que la batterie puisse être dotée d’une bonne autonomie. Il y a plusieurs façons de le savoir. Vous pouvez jeter un coup d’œil du côté de l’ampérage. Si vous souhaitez en faire un usage fréquent voyez au-delà de 11 Ah couplé à un voltage d’au moins 36. Par contre, étant donné que l’autonomie de la batterie prend en compte plusieurs aspects de la conduite comme l’état de la route, la montée, la descente, l’une des façons les plus indiquées pour déterminer l’autonomie de votre meilleur vélo à assistance électrique, est d’essayer celui-ci.

A moins que vous ne souffriez de problème de santé liés à vos articulations, ou que vous ne soyez d’un âge avancé, il est préférable de faire le choix d’un VAE qui soit équipé d’un sélecteur ou d’un accélérateur. Cela vous permettra de pouvoir économiser la batterie de temps en temps.

En outre, faites le choix d’un vélo qui est doté d’un afficheur. Cela vous permettra d’avoir des données essentielles que vous pourrez peut-être utiliser en situation de salle de gym.

Pourquoi acheter un vélo à assistance électrique ?

Le VAE présente plusieurs d’avantages. Il est certain que cela vous permet d’économiser vos forces. En effet, avec l’assistance, vous ressentirez moins les effets de votre propre poids et encore moins celui de la personne que vous remorquez.

Par conséquent, c’est un équipement qui a un incident bénéfique sur la santé de ses utilisateurs qui peuvent être de n’importe quel âge. De même, le VAE ne vous fera pas transpirer. En d’autres termes, il peut valablement être utilisé comme moyen de déplacement pour vous rendre sur votre lieu de travail.

Aussi, le meilleur vélo à assistance électrique à une vitesse bien supérieure à celle des vélos classiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que sa conduite est assujettie à un permis pour les personnes n’ayant pas atteint la majorité.

Comment utiliser un vélo à assistance électrique ?

La première des choses à savoir c’est comment recharger la batterie. Il est possible de la charger en la maintenait sur le vélo ou en l’enlevant. Et d’ailleurs, pour des raisons de sécurité, certains estiment qu’il est préférable de démonter la batterie afin de la recharger en interne. Les voleurs s’attaquent facilement à cette partie de l’engin.

Par contre, il est fortement déconseillé de laisser la batterie vide pendant longtemps sans la recharger. Cela peut occasionner des dommages irréparables, vous obligeant ainsi à en acheter une autre. De la même manière, si la charge est complète elle doit être utilisée. Autant dire que le VAE n’est pas un équipement que l’on peut laisser sans usage pendant longtemps.

Cela dit, s’il vous arrive de ne pas en avoir besoin sur une longue durée, retirez la batterie. Veillez à la charger pendant 30 minutes chaque trois mois. C’est une charge d’entretien. N’oubliez pas que pendant que vous pédalez, il vous est possible de diminuer ou d’augmenter le niveau d’assistance grâce au sélecteur. Il suffit d’appuyer sur des touches de direction.

Quels sont les types de vélo à assistance électriques ?

Les types de vélo à assistance électrique se différencient par la position du moteur. On en rencontre donc de trois types.

Ceux disposant du moteur électriques dans le pédalier sont les plus en vogue. Cela est dû au fait qu’ils offrent un bien meilleur équilibre. De même, l’assistance apportée est optimale.

Il y a ceux dont le moteur se trouve dans la roue arrière. L’assistance électrique fournie avec ce type de vélo n’est pas ajustable.

Enfin, il y a ceux dont le moteur se trouve dans la roue avant. Ce type de VAE ne sont plus véritablement accessibles sur le marché, même s’ils offrent un avantage considérable, celui de pouvoir autocharger la batterie quand le cycliste ne pédale pas.